Loin d’être dues au hasard, les formes de l’univers sont sous-tendues par des trames géométriques. On constate leur présence depuis l’atome jusqu’aux cours architecture des ordinateurs 1ere année pdf de galaxies, en passant par les plantes, les animaux, les circuits énergétiques de la Terre, et même le corps humain. Ces géométries sont intimement liées à des fréquences sonores. Sons et géométries sont l’expression manifestée de schémas directeurs sous-jacents.

Les scientifiques nous affirment que l’univers est né à partir d’un point microscopique qui a explosé dans un immense Big Bang. Au fur et à mesure que l’énergie de l’explosion s’est propagée, elle a occupé de plus en plus de volume. En même temps, sa température a décru, et sont apparues les forces fondamentales de la gravité et de l’électromagnétisme, puis les éléments de matière: particules, atomes, puis enfin étoiles et planètes. Au hasard des rencontres, des associations d’éléments se font et se défont.

Ce scénario n’est pas la transcription d’observations directes. C’est un modèle hypothétique, élaboré pour rendre compte des rudiments d’observations astronomiques que les astrophysiciens ont collectées depuis notre petit coin d’univers, la Terre, et son environnement spatial proche, avec nos instruments dont la technologie est admirable, mais limitée. Les astrophysiciens adhèrent massivement à cette théorie. Les formes de vie, qui font preuve d’énormes capacités d’adaptation aux changements dramatiques de l’environnement, nous démontrent à quel point elles sont régulées par d’extraordinaires mécanismes de fonctionnement.

Tous ces phénomènes ne seraient-ils pas le fruit d’une intelligence? Ou tout au moins d’une science supérieure? Big Bang, les scientifiques répliquent que c’est la seule théorie valable et qu’elle est acceptée par tous. Les créationnistes prennent le texte biblique à la lettre sur le plan matériel, niant sa valeur symbolique. Selon eux par exemple, la Terre aurait été créée en 6 jours et serait âgée de 6000 ans.

News Reporter