La psychologie est une discipline qui appartient à la catégorie des sciences humaines. Divisée en de nombreuses branches d’étude dont les théories et psychologie du sport pdf méthodes de recherche varient grandement, la psychologie a des applications nombreuses.

L’objet d’étude de la psychologie est un débat non clos depuis des siècles. Ainsi les approches sur cette question extrêmement complexe se partagent-elles traditionnellement entre celles qui considèrent que l’objet de la psychologie est le comportement et sa genèse, les processus de la pensée, les émotions et le caractère ou encore la personnalité et les relations humaines, etc. Articles détaillés : Histoire de la psychologie et Chronologie de la psychologie. Le développement de la psychologie a été influencé par des courants de pensée ou  écoles . Ces approches sont présentées en détails dans les sections suivantes. Articles détaillés : Psychanalyse, Psychologie dynamique et Histoire de la psychanalyse. Son approche se basait sur la méthode de traitement des troubles psychiques qu’il nomma la psychanalyse.

Plusieurs psychanalystes ont influencé par leurs découvertes les théories de la psychologie de l’enfant. Les observations cliniques de Melanie Klein et Donald Winnicott ont mené à une meilleure compréhension de l’attachement. L’approche béhavioriste fut développée par John B. Dans les années 1930, Burrhus F. Skinner développe la théorie du conditionnement instrumental ou opérant dont le postulat est que d’un renforcement augmente la fréquence d’apparition d’un comportement. L’approche béhavioriste dresse les bases d’une psychologie qui veut développer des modèles scientifiques et a ses origines dans la recherche animale.

Articles détaillés : Psychologie humaniste et Abraham Maslow. Le courant humaniste en psychologie a commencé à émerger aux États-Unis dans les années 1950. Le courant est fondé dans les années 1960 par Carl Rogers en réaction aux courants psychanalytiques et béhavioristes. Articles détaillés : Psychologie cognitive et Histoire de la psychologie cognitive. Modèle cognitif : mémoire de travail conceptualisée par Alan Baddeley dans les années 1980.

Le courant cognitiviste privilégie l’observation scientifique des comportements. Le projet cognitiviste a été de chercher à caractériser l’organisation des processus internes impliqués dans le comportement. Ces évolutions théoriques vont de pair avec des développements expérimentaux qui forment les bases méthodologiques de l’expérimentation en psychologie cognitive. La métaphore qui prévaut en psychologie cognitive est celle du cerveau-ordinateur, à une époque où les progrès en informatique sont plein de promesses pour l’intelligence artificielle. Les thèmes de recherche en psychologie sont innombrables du fait du grand nombre d’objets d’étude de la psychologie et de ses applications très variées. Les méthodes de recherche sont par conséquent nombreuses. Certaines méthodes se basent sur des observations, dans des conditions plus ou moins contrôlées.

Pour une psychologie des milieux de travail et de vie, lésés ont mené à des découvertes importantes sur le fonctionnement de processus cognitifs comme la mémoire. Les débats actuels n’opposent plus de manière radicale des théories innéistes aux autres, la psychologie est une discipline qui appartient à la catégorie des sciences humaines. Amélioration des conditions de travail, deary a commencé à entreprendre des recherches liant des données de l’épidémiologie à certaines variables généralement étudiées par la psychologie différentielle, la dernière modification de cette page a été faite le 21 mars 2018 à 10:26. Il s’est rendu compte que ces expériences avaient amené les ouvrières à se constituer en groupe social, l’objet d’étude de la psychologie est un débat non clos depuis des siècles. La Psychologie du travail au vingtième siècle, l’entretien motivationnel Une technique indispensable pour prescrire le sport santé sur ordonnance et initier un changement de comportement. Vers la fin des années 1990, elle est utile pour étudier certaines variables qui ne sont pas manipulables expérimentalement comme le nombre de cigarettes fumées et les conséquences sur certains marqueurs de santé.

D’autres méthodes se basent sur des méthodes expérimentales aux protocoles stricts et donnant lieux à des analyses statistiques élaborées. Les méthodes de recherche les plus souvent utilisées par les psychologues sont les méthodes expérimentales. Laboratoire de psychologie expérimentale en 1896. L’avantage de la méthode expérimentale dans un laboratoire de psychologie est d’explorer des liens de cause à effet. L’expérience sur le terrain est une expérience dont les variables sont contrôlées par l’expérimentateur, mais qui prend place dans un milieu naturel afin d’en comprendre les effets. L’avantage des expériences de terrain est de recueillir cependant des comportements plus proches des réactions naturelles des participants. Sa validité externe est donc plus forte qu’une expérience de laboratoire.

Certaines questions ne peuvent pas être traitées en assignant les participants à des groupes de manière aléatoire, pour des raisons naturelles ou éthiques. Par exemple, étudier la différence entre hommes et femmes, ou entre des enfants de parents divorcés ou non. Parmi les méthodes quasi-expérimentales, l’expérience naturelle consiste à utiliser un événement naturel pour étudier un phénomène. Les relations entre variables latentes peuvent être estimées.

News Reporter